6 février 2013

Notre terre!



Il y a peu, je me suis mis à la lecture de ce livre: En voici ma critique


Nombre d'adaptation de cette oeuvre milles fois récompenser,
mais jamais égalé.

Le tour du monde en 80 jours écris par Jules Vern en 1873.
 Suite à un pari osé et pris hâtivement autour d’une partie de cartes,
le gentleman téméraire Philéas Fogg se voit contraint d’accomplir
une traversée de la planète d’est en ouest, et le tout en moins de 80 jours!
Un périple évidemment délicat et semé d’embûches, 
qui le conduira successivement :
En Egypte, en Inde, sur les mers de Chine, au Japon, aux Etats-Unis, etc...

Mais notre aristocrate anglais ne fera pas le voyage seul, 
car il sera accompagné par le courageux et dévoué valet français Jean Passepartout,
par quelques compagnons d’infortune également,
mais aussi plus mesquinement par le policier Fix 
qui comme son nom l’indique n’a qu’une idée en tête,
écrouer Philéas Fogg qu’il soupçonne 
à tort d’avoir dévalisé une banque.

A l'heure actuelle
où les records du tour du monde 
à la voile, en ballon, en avion
tombent comme les feuilles en automne,
j'ai pris plaisir à lire ce livre de Verne.
Certes le récit manque de rebondissements.
Verne fait cependant le minimum concernant les description des pays traversés. 

En contre parti, j'ai été charmé par la prose, 
le style de Verne et me pencherai certainement avec 
plaisir sur d'autres ouvrages du même auteur.




1 commentaire:

Audrey Paperblog a dit...

Bonjour,
Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements...

Publier un commentaire