27 décembre 2011

Trou Sans Fond

Essayer de comprendre ce que signifie réellement Noël, quand on a peine à 30ans.
C’est comme essayer de comprendre d’où viennent les bébés, quand on à même pas 10ans.
Encore une fois, cette année, j’ai revue les yeux vitreux de mon père, qui semblait aussi vide que le désert lui-même. On ma déjà dit, que c’était seulement, ça façon à lui de s’exprimer.

Mais moi je n’est senti aucune émotion dans ça. Bien qu’ayant passer un Noël correct, il restait toujours un trou sans fond à combler. Ça été un plaisirs de revoir ma demi-sœur et nouvellement son copain qui… était très sympathique et gentil, surtout comme certain de mes amis, prenait le temps de m’écouter.

La même question direct ou indirectement revenais sans sais se :
-  Pourquoi? Pourquoi? Pourquoi?

Mais quelques personnes, persistait à croire que j’avais toujours ce petit : je ne ces quoi.
Une petite voix intérieure me disait sans arrêt
-  Tes seulement la, pour faire acte de présence, à la plus part des personne ici présente!
-  Tes seulement la, pour faire acte de présence, à la plus part des personne ici présente!
-  Tes seulement la, pour faire acte de présence, à la plus part de  p…………………….

Ce qui ma le plus toucher, c’est que même par son absence, mon grand-père a quand même penser à me laisser un présent. Ce n’est pas le cas tout le monde qui était la.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire